Le parcours surprenant de l’artiste céramiste Georges Pelletier.

Georges Pelletier dans son atelier

Vous souhaitez en savoir plus sur Georges Pelletier ?

Ayant la chance de passer plusieurs jours par mois dans l’atelier de Georges Pelletier, j’ai pensé qu’il serait une bonne idée de vous partager mon expérience.

Avant de vous faire découvrir différentes photos de son atelier, j’ai envie de revenir sur la vie incroyable qu’il a vécu.

Très souvent pendant le repas de midi, nous discutons des diverses rencontres artistiques qu’il a pu faire durant sa vie.

 

Il faut savoir qu’il a commencé son apprentissage très jeune à l’école Freinet qui a reçu le label « Patrimoine du xxe siècle » et qui par la suite a été inscrite aux monuments historiques en 2001. Quand il est arrivé à Paris à l’âge de 15 ans il entra à l’Académie Charpentier où il y continua son apprentissage artistique. À cette époque il a eu la chance de fréquenter l’atelier de Fernand Léger où il venait compléter sa formation. Georges Pelletier a toujours été très curieux. Il passait une grande partie de son temps libre dans les musées et les galeries où il apprenait beaucoup.

À l’âge de seize ans, en 1955, il intègre l’école des métiers d’art. Il parle souvent du grand céramiste Claude Pantzer avec qui à cette époque il a perfectionné son savoir-faire et lier une amitié. Il passait beaucoup de temps à travailler dans son atelier pour l’aider et apprendre le métier complexe de céramiste. Claude Pantzer était un collaborateur du peintre sculpteur Robert Tatin, de l’architecte Charlotte Perriand ou encore de la décoratrice Colette Gueden… Malheureusement il est parti trop jeune, 39 ans et par conséquent, il n’eut le temps de se faire connaître davantage.

Durant l’été de l’année 1955, Georges Pelletier part en vacances avec un groupe d’amis. Sur la route il fait la découverte des Poteries d’Accolay. Il décide d’y rester pour y travailler. C’est à cette époque qu’il commençe à vendre ses premières créations en céramique qui ont eu rapidement beaucoup de succès. Il y fait la connaissance du céramiste Raphaël Giarusso avec qui par la suite, il partagera un atelier pendant un an.

En 1961 il décide d’ouvrir son propre atelier à Paris où il produira pendant 12 ans des créations pour différents clients, et notamment pour la Maison Roche Bobois.

 

Voici une photo humoristique de Georges sur le toit de son atelier Parisien. On y retrouve les grands pieds des lampes qu’il fabriquait à l’époque. Georges Pelletier utilisait cette photo en format poster pour l’envoyer à ses clients, avec un mot au dos, pour leur souhaiter les meilleurs vœux, pour la nouvelle année.

Georges Pelletier dans son atelier Parisien dans années 60

 

Pour que vous puissiez voir le type de créations que réalisait Georges Pelletier dans les années 60. Voici quelques photos d’archives que Georges garde précieusement et il se fait un plaisir de les sortir du fond de son atelier pour me raconter à quoi correspondait chaque création qu’il réalisait.

Georges Pelletier en 1967 Lampe Goerges Pelletier années 60 Grand Soleil et Sculpture Georges Pelletier Totems et suspensions Georges Pelletier années 60

 

C’est en 1973 qu’il décide de partir dans le sud, à Cannes, où il y installe un nouvel atelier qui est toujours le même aujourd’hui.

Atelier qui n’a pas changé et où il travaille seul depuis sa création. Depuis quelques temps son fils est là pour l’épauler. L’organisation et le travail sont les mêmes. Seules les créations évoluent au fil des années, tout en gardant la même ligne et la même inspiration.

 

Voici quelques photos de Georges Pelletier et de son atelier à Cannes.

Georges Pelletier artiste céramiste Georges Pelletier dans son atelier Georges Pelletier dans son atelier 2020 Atelier de Georges Pelletier

 

J’ai beaucoup aimé des sculptures qu’il vient de réaliser, alors je les ai prises en photo pour vous les partager.

Sculptures de Georges Pelletier dans son atelier

 

Depuis une dizaine d’années les créations de Georges Pelletier sont très recherchées par les collectionneurs, les architectes et les décorateurs du monde entier. Cet engouement pour son travail et l’intégration de ses œuvres dans les plus beaux intérieurs, a motivé la presse à le mettre en avant. C’est pourquoi aujourd’hui on retrouve très souvent les réalisations du céramiste en couverture de grands magazines ou dans de belles publications qui sont liés à la décoration.

Presse Georges Pelletier

Enfin ce fut un plaisir de vous partager tout ceci.

Georges Pelletier a eu un beau parcours et espère continuer encore le plus longtemps possible. Car pour lui la céramique c’est toute sa vie.

J’espère que cet article vous a plu.

D’autres questions vous viennent à l’esprit ? N’hésitez pas à me contacter, je vous répondrai au plus vite.

 

Merci de partager cet article.

Ci-dessous vous trouverez les différents liens aux réseaux sociaux sur lesquels vous pourrez partager.

Et vous : que saviez-vous de Georges Pelletier ?

J’attends vos réponses.

Une question, un devis ?

Me contacter
Contacter sur Messenger Antoine Jourdan