Conseils pour vos verres en cristal: 6 étapes simples pour reconnaître un cristal de qualité à tous les coups.

Conseils pour vos verres en cristal: 6 étapes simples pour reconnaître un cristal de qualité à tous les coups.

Dans cet article je vais vous donner la solution.

Vous allez découvrir comment vérifier l’authenticité de vos objets en cristal.

Cela n’est pas compliqué.

Vous êtes vous déjà posé ces questions à propos d’un objet en cristal que vous possédez ?

-Est-ce que j’ai fait une bonne ou une mauvaise affaire?

-Les pièces que j’ai, sont-elles réellement en cristal ?

Vous vous demandez peut-être aussi si ce que vous avez acheté ou si ce que l’on vous a offert est de qualité ?

Si ces produits sont trop fragiles pour être utilisés régulièrement et comment vous allez les entretenir ?

Vous êtes dans l’incertitude et en lisant cet article vous allez enfin pouvoir être rassuré et savoir ce que vous possédez.

Vous vous posez la question : « Quand est-ce que je pourrai utiliser ces verres en cristal que l’on m’a offert? »

Donc vous n’osez même pas les sortir.

Vous avez trop peur de les casser.

Mais au fond.

Vous ne savez pas si c’est réellement du cristal ?

Alors je vais vous expliquer la première chose à savoir sur le cristal.

La densité.

On s’est tous retrouvés avec un verre en cristal dans les mains en se disant : « Oula !!! ça doit être fragile pourvu que je ne le casse pas… »

Mais non vous vous trompez.

Le cristal est plus solide que le verre.

Du fait de l’ajout d’oxyde de plomb la densité du cristal est deux fois supérieure à celle du verre.

En effet vous pourrez constater qu’à taille équivalente un verre en cristal et un verre en verre a un poids qui peut varier du simple au double.

Souvent lorsque je suis à la boutique je fais le test.

Je prends deux verres et je les frappe entre eux assez fort et là les clients sont souvent apeurés. Et disent : « attention !!! »

C’est une réaction normale mais ils se trompent car justement je leur montre que le cristal est très résistant.

Surtout s’il est de très bonne qualité.

Mais vous devez vous dire : « ok ! mais comment savoir si mes verres sont de qualité ?»

Je vais vous expliquer comment savoir s’il s’agit d’un verre de qualité.

Pour faciliter les choses prenons l’exemple de deux verres que je fabrique dans mon atelier.

Un verre à whisky du service glacier et le verre oenologue du service traditionnel.

J’ai choisi ces deux verres car ils sont différents par leur forme, leur taille et la technique de fabrication n’est pas la même.

Cependant certaines choses ne changent pas d’un verre en cristal à un autre et elles sont très simple à déterminer.

Etapes 1 : Vérifiez l'estampille.

La première chose à faire pour savoir si un verre est de qualité c’est de vérifier s’il est signé.

Voici des exemples d’estampilles :

L’estampille de Baccarat:

L’estampille de Daum:

L’estampille de Saint Louis:

L’estampille de Lalique:

Et voici l’estampille de l’Artisan du cristal :

Cristal Klein 54120 Baccarat France

Les grandes maisons les plus réputées ont pour tradition de signer leurs pièces par une estampille généralement gravée par sablage.

Ce qui ne laisse aucun doute quant à l’origine et la qualité des produits.

Mais attention !!

Pour les pièces très anciennes elles n’étaient à époque pas estampillés, une petite étiquette ronde en papier collé sous l’objet attestait l’origine.

Comme vous l’avez remarqué l’estampille se trouve souvent sous l’objet ou sur le côté.

Maintenant il vous sera plus facile de savoir ce que vous avez dans les mains. Mais parfois il n’y aura pas de signature c’est pourquoi je vais vous donner d’autres astuces.

Étape 2 : regardez la réfraction à la lumière. 

Le but est que vous puissiez voir à l’œil nu, si c’est bien du cristal et juger sa qualité.

Alors vous vous dites : « Wahh !! il faut être un expert !! »

Mais non.

Le cristal grâce à l’ajout de l’oxyde de plomb va avoir une brillance incomparable et au contact d’une source lumineuse sous certains angles il va décomposer le spectre de la lumière à la manière d’un arc-en-ciel.

Par conséquent quand vous voulez vous assurer qu’un verre est bien en cristal, observez la luminosité lorsque celui-ci est en contact avec la lumière.

Il ne devra en aucun cas avoir un aspect grisâtre ou vert mais être d’une limpidité extrême.

Dans le cas d’un verre taillé les jeux de lumière sur la taille doivent envoyer des reflets de couleurs comme un arc-en-ciel.

Voilà maintenant vous êtes des experts !!

Et là vous pensez à une chose que l’on a tous fait.

Tester la sonorité d’un verre.

Alors là vous vous dites : « ça je connais, je l’ai déjà fait, il faut que le verre fasse un beau bruit, qui est d’ailleurs très chantant. »

Mais attention. Sur ce point il convient d’apporter des précisions car on peut entendre et lire tout et n’importe quoi.

Etape 3 : testez la sonorité. 

La sonorité est conditionnée en premier lieu par la forme d’un verre, mais aussi son épaisseur, et le fait qu’il soit sans pied ou sur pied influe beaucoup sur le son rendu.

Toutefois à taille égale un verre en cristal aura un son plus limpide et durera plus longtemps qu’un verre en verre. On parle alors de son cristallin.

Donc vous aviez raison vous pouvez tester le son du verre mais attention celui-ci sera différent d’un verre en cristal à un autre.

Comme vous le savez un verre en cristal de qualité est un verre soufflé bouche taillé main.

C’est pourquoi après l’estampille, la lumière, et le son il est important que vous vérifiez la finition du verre.

Après vous pouvez me dire : « comment peut-on savoir si le verre est fabriqué main ?»

C’est simple.

Etape 4 : La fabrication main. 

Lorsque vous prenez votre verre en main et que vous l’observez attentivement.

Vous pouvez constater de légères irrégularités, ce qui ne constitue en aucun cas un défaut. Bien au contraire, c’est la signature du travail fait main.

Vous avez sûrement déjà remarqué que certains verres ont un bord arrondi et d’autres plus plat.

Ce bord, il est important de l’observer pour bien juger la qualité de votre verre.

Vous avez tous déjà vu en photo ou en vrai un souffleur de verre.

Moi-même je connais bien le sujet car j’ai commencé à souffler le verre à l’âge de 15 ans. Donc cela fait déjà quelques années. Et oui le temps passe.

Vous êtes chez vous, dans un grand restaurant, chez des amis…

Vous avez un verre en cristal en main.

Et là vous vous demandez : « mais comment je sais si ce verre est soufflé bouche et taillé main? ».

Et oui il est possible de voir facilement si un verre est soufflé bouche et taillé main.

Un verre entièrement soufflé bouche est fabriqué en une seule partie ce qui veut dire que le calice (le haut du verre) la jambe et le pied forment une seule pièce.

Lors de fabrication on souffle tout d’abord le calice appelé également paraison.

Puis on étire directement la jambe après quoi l’on façonne le pied. Ce qui permet d’avoir un verre en une seule partie, qui le rend plus résistant et plus élégant par la même occasion.

Donc si vous voyez à l’oeil nu que le verre est en deux parties, il y a de fortes chances qu’il ne soit pas en cristal ou que celui-ci soit fabriqué de manière industrielle.

Sur la photo ci-dessous vous trouverez un verre du Service Valery.

Vous pourrez facilement constater qu’il est réalisé en une seule partie.

Mais ce n’est pas fini.

Et oui j’ai encore d’autres informations à vous transmettre si vous voulez être des experts du Cristal.

La finition du verre est aussi un critère de qualité important.

Vous vous êtes tous déjà retrouvé devant un verre en cristal en ayant cette réaction :

Vous mouillez le bout de votre doigt et vous le faites tourner sur le bord du verre.

Et là évidement vous vous attendez à faire chanter le verre en cristal.

Hors cela ne marche pas à tous les coups.

Cela varie en fonction de la forme du verre et de la finition du bord.

-Il faut que le verre soit de forme ballon et pas trop épais.

-cela dépend aussi du type de finition du verre.

Je vais donc vous expliquer ceci dans une nouvelle étape.

Étape 5 : Vérifiez la finition du verre.

Observez la finition du bord du verre.

Dans les verres en cristal fait main il y a deux façons de finir le dessus d’un verre :

-la première consiste à un bord fletté.

C’est-à-dire taillé et fini à l’aide d’une machine à bande.

Ce qui vous donne un bord plat avec chanfrein (opération consistant à biseauter légèrement les bords intérieur et extérieur du verre de manière à les rendre non coupant).

-la deuxième consiste à une finition à chaud à l’aide d’une flamme.

Ce qui va avoir pour effet de donner un bord légèrement arrondi et de le rendre plus résistant et moins sensible aux ébréchures.

Finition que l’on retrouve le plus couramment sur les verres œnologue à dégustation de grands vins.

Pour finir je vous donne une astuce très simple.

Etape 6 : Observez la taille du cristal.

Un verre qui est travaillé a de grandes chances d’être en cristal, car cette matière est plus tendre du fait de l’ajout d’oxyde de plomb.

Ce qui lui permet d’être taillé et poli d’une manière beaucoup plus subtile que le verre.

L’épaisseur d’un verre varie surtout en fonction du fait qu’il est destiné à être taillé ou laissé uni.

Plus la taille est profonde plus on est obligé de partir sur une base épaisse de manière à pouvoir le travailler sans le percer.

Voici un exemple d’un verre du service signature que j’ai taillée.

Vous remarquerez qu’il est nécessaire d’avoir une certaine épaisseur pour ne pas percer le verre en le taillant.

Voici un exemple avec le verre long drink du Service Riviera Signature.

En cliquant ICI vous trouverez une vidéo de la taille du cristal dans mon atelier.

Lorsque vous avez un verre en cristal en main chaque détail compte.

Il y a beaucoup d’idées reçues sur le cristal.

On a tous en mémoire les verres de notre grand-mère, fins comme du papier à cigarette qui pouvaient se casser rien qu’en les essuyant.

La fragilité n’est pas due à la matière mais à l’extrême finesse de ces verres.

Depuis quelques années pour s’adapter à la demande de la clientèle qui veut de jolis verres utilisables facilement au quotidien et allant même au lave-vaisselle.

Les cristalliers fabriquent des verres qui sont soufflés légèrement plus épais.

De manière à être utilisable plus facilement et ne plus servir de décoration dans le vaisselier familial.

 

A VOUS :

Voilà, je vous ai donné la méthode complète.

Elle est simple à suivre.

Je sais que ça va vous demander un peu de travail mais ça en vaux la peine.

Vous n’avez pas le temps ?

Bien sûr que si.

Cela vous prendra 2 minutes.

En plus vous pourrez le faire partager à tous vos amis.

Et maintenant vous aurez l’esprit tranquille, puisque désormais vous savez comment reconnaître la qualité d’un verre en cristal.

 

Alors commencez maintenant.

Merci de partager cet article.

Ci-dessous vous trouverez les différents liens aux réseaux sociaux sur lesquels vous pourrez partager.

Et vous : quelles astuces de cet article allez-vous mettre en place ?

Nous attendons vos commentaires

Pour ce faire vous trouverez ci-dessous une zone commentaires.

Une question, un devis ?

Me contacter